Articles

NaNo, sur l'eau (9)

Image
Comme promis, le bilan de ce NaNo de juillet :


Ce n'est pas une surprise : cf la date indiquée sur mon certificat ci-dessus, j'ai explosé mon score en milieu de mois, en retravaillant 6.000 mots de vieux bouts de textes, pour les poster sur Wattpad.
Je suis contente aussi d'avoir réussi à terminer avec plus de 5.000 mots d'avance, ce qui "compense" un peu la facilité d'avoir comptabilisé des corrections comme du travail original 😳
En revanche, le point sur lequel je ne suis pas fière de moi, c'est la régularité : j'ai passé plusieurs jours d'affilée sans écrire quoi que ce soit, et même si j'avais de bonnes excuses, je me trouve un peu faible quand même là-dessus...

Par contre, je n'ai eu aucun mal à me remettre à mes Symbiotes, ce qui me laisse rêver à la possibilité de terminer l'histoire pour la fin de l'année 🤞 Je n'ai aucune idée de ma capacité à y parvenir, mais j'ai envie d'y croire, et c'est le plus importa…

Vacances (9)

Image
Je vais faire court : je suis en vacances depuis hier soir, je n'ai quasiment rien écrit de la semaine because pas la forme (physique et mentale, mais rien de grave, ça va passer), je ne baisse pas les bras, j'ai déjà validé mon NaNo (avec 3k mots d'avance), je compte m'y remettre dès que ça ira mieux (la semaine prochaine, sûrement).
Comme d'habitudes, vacances = beaucoup moins d'activité sur le blog, donc même si je garantis un article début août pour le bilan de ce camp NaNo, attendez septembre pour vous inquiéter si vous ne voyez pas de nouveaux messages par ici ^^
Bonnes vacances à tous !

Objectif : NaNo

Image
J'en ai déjà parlé à droite et à gauche et, à force, je me suis dit que ça ne serait pas inutile d'exposer quelque part ma méthode géniale et infaillible* pour réussir son NaNo et autres objectifs d'écriture.



Je l'ai déjà évoqué ici : les deux objectifs du NaNo sont : "écrire au kilomètre pour atteindre au moins 50.000 mots à la fin du mois" et "écrire tous les jours, si possible". Comme toutes les méthodes, ça ne conviendra pas à tout le monde, mais j'aurais tendance à dire que c'est comme tout, il n'est pas mauvais d'essayer avant de voir si ça nous va ou pas.
Personnellement, le "écrire au kilomètre" n'est pas du tout pour moi : même si je soigne moins ma prose dans un article de blog ou un message de forum que dans un roman ou une nouvelle, j'ai besoin de prendre le temps de me relire et, s'il y a lieu, corriger une faute oubliée, une répétition trop visible ou une expression qui ne me plaît pas assez.
En revan…

NaNo, sur l'eau (8)

Image
Juillet est là, je suis en vacances à la fin du mois et, en attendant, je fais le NaNo.
Comme d'habitude, j'ai été raisonnable question objectif : seulement 10.000 mots. Je dis "seulement", pour une fois, parce que ces derniers temps, parce que ma régularité n'est toujours pas de retour, mais en revanche, quand j'arrive à me motiver, je dépasse mes quotas habituels 😎

Le graphique ci-dessus ne reflète pas trop mal la situation, mais c'est par hasard : il ne montre que l'écart d'une semaine à l'autre et pas la répartition au sein de chaque semaine. En particulier, le gros "pic" à 6.000 mots de cette semaine n'est pas le fruit d'une frénésie à mille mots par jour mais le retravail de vieux bouts de textes pour alimenter mon Wattpad (si ça vous intéresse, ça se passe par là, mais je vous préviens, c'est des variations sur le thème "Joshua Darkside est un gros bourrin, surtout quand il s'en prend à des "méchants&q…

L'oeuf, ou la poule ?

Image
La réponse est bien entendu "l'oeuf", puisque les poules sortent des oeufs mais les oeufs peuvent donner autre chose que des poules...


C'est moins évident quand on parle de personnage et d'histoire. Ces réflexions m'ont été inspirées par un article d'Aline Wheeler (merci Touittère), sur l'existence potentielle des personnages hors de leur récit.
Dans mon souvenir, beaucoup de "vieilles" histoires SFFF (années 1950, on va dire) font passer l'histoire avant les personnages : ce que le lecteur "veut", c'est de l'aventure, du dépaysement (et là, je me dis que ça doit être valable aussi pour un certain nombre d'histoire non-SFFF aussi, d'ailleurs 🤔). Ce n'est qu'à partir des années 80 (?*) qu'on commence à voir des personnages plus développés psychologiquement, qui ont des faiblesses et pas seulement des forces, qui s'éloignent du mythe gréco-romain du Héros. Qui deviennent des personnes, en somme.
Et donc…

Vacances (8)

Image
Pas encore les grandes vacances, (ça sera pour août), mais j'avais besoin d'une pause.
Donc voilà : probablement pas de post la semaine prochaine (j'ai un peu de mal à trouver de l'inspiration, ces jours-ci 😳), et pas grand-chose à dire pour celle-ci. J'ai toujours pas repris Symbiotes, mais j'ai avancé de plus de 2.000 mots sur Le Dératiseur, donc c'est quand même pas mal. Et dans une dizaine de jours, y'a le Camp NaNo de juillet, j'espère que ça me boostera un peu aussi. Et j'ai finalisé mon Kit média, aussi.

Voilà voilà, lisez, écrivez si c'est votre truc, et prenez soin de vous.


Le Dératiseur : Avancement (1)

Image
J'ai attendu une semaine de plus que prévu, mais l'important est que ce soit lancé 😉


Donc voilà : j'ai commencé à raconter l'histoire de Bertrand Devillers, fils rebelle d'un médecin de campagne qui décide de se lancer dans l'extermination des nuisibles plutôt qu'une carrière de biologiste. Comme évoqué précédemment, j'ai décidé de le placer dans le même univers que Ceux qui vivent du sang versé, parce que ça m'évitera de refaire du worldbuilding on m'a plusieurs fois suggéré d'écrire une préquelle à l'histoire de Paul et Carmilla, et à défaut de m'exécuter (ça ne m'intéresse pas, ou alors pas pour le moment 😳), j'ai pensé qu'avoir un point de vue plus "humain normal" sur la question du surnaturel pourrait être intéressant à développer.
Sachez tout de même que je ne compte pas faire intervenir les protagonistes de CQVDSV : je ne vois pas ce que ça apporterait à l'histoire et je ne veux pas risquer qu'on …