Articles

NaNo, sur l'eau (11)

Image
Bon, ça ne surprendra sûrement personne, mais ce NaNo a été un échec. Je suppose que je dois me réjouir que cet échec n'ait pas été catastrophique , après tout, j'ai quand même atteint et dépassé mon quota mensuel normal de 5.000 mots, mais je reste cette fois très loin des 10.000 mots prévus. Je vais d'ailleurs remercier Ketty Steward pour son writever, grâce auquel j'ai pu écrire une cinquantaine de mots par-ci par-là, et donc ne pas baisser totalement les bras (le résultat sera visible ici incessamment sous peu). Parce que j'avais prévu de me consacrer aux Trois bâtards , mais en pratique, je n'ai pas ajouté un mot dessus 😩   Ni la quantité, ni la régularité. Quant à la qualité, c'est discutable.   Malgré mon chat sénile et insomniaque, je me trouve dans une forme décente. Hélas, la motivation n'est pas au rendez-vous, et le moral non plus (regardez les actus, sérieux. On vit dans une dystopie). J'ai envie de reprendre un peu Symbiotes , j'a

Ecrire e(s)t politique

Image
Je comptais faire l'impasse sur cette semaine (j'arrive pas à écrire 😩, vous connaissez la chanson), mais encore une fois, Touittère m'a fourni une inspiration bienvenue. Rocambole, maison d'édition spécialisée dans les séries littéraires numériques, qui a le vent en poupe, vient de sortir sa dernière publication :   Je ne l'ai pas lue et, pour avoir eu les avis de ceux qui s'y sont frottés (dont Betty Piccioli, qui a un background politique en plus d'être autrice), je n'ai pas très envie d'essayer. Rien que l'estampille "préface de Macron" indique bien le contenu : de la propagande pro-gouvernementale, et pour un parti qui profite de la crise actuelle pour achever de casser les services publics (hôpital, recherche, éducation...). La ligne directrice de LREM a de quoi faire rougir le FN/RN, sur le mode "j'en ai rêvé, ils l'ont fait" 🤢 Je préviens tout de suite, je ne cherche pas à faire le procès de la ME : elle est

Les auteurs face à la critique

A tout seigneur tout honneur, merci à Adrien Tomas et Isabelle Bauthian pour m'avoir donné un sujet d'article (alors que je doutais d'avoir des choses intéressantes à raconter cette semaine). Ca a commencé avec une remarque d'Adrien : " ne taguez pas les auteurs dans vos critiques négatives ". Selon mon expérience, ce conseil reçoit l' approbation de la plupart des auteurs : personne n'aime se faire éreinter (sans oublier que le dialogue avec l'"agresseur" est fortement déconseillé - j'y reviendrai), donc autant rester dans l'ignorance de ce qu'ont pensé ceux à qui notre bouquin a déplu. A titre personnel , ça ne me dérange pas, mais c'est aussi parce que je suis une "petite" autrice - là encore, j'en reparlerai plus loin. Le commentaire d'Isabelle, en revanche, fait moins l'unanimité : elle trouve que c'est inutile même dans le cas d'une critique positive (au moins dans son cas à elle). P

Nouvelles du front (2)

Image
Bon, désolée, mais c'est toujours pas terrible, en ce moment : j'ai toujours pas d'énergie, il fait de nouveau moche et, conséquence logique, j'ai quasiment rien écrit depuis la semaine dernière 😩 Y'a guère que le writever qui arrive à me faire aligner quelques dizaines de mots tous les jours (en moyenne : c'est plutôt "double dose un jour sur deux").   Mon énergie et ma motivation (allégorie). Donc voilà : je m'ennuie, je ne sais pas quoi faire et j'ai envie de rien 🙁 Je n'ai pas touché à mes Trois Bâtards depuis la semaine dernière. J'ai aussi des soucis personnels (rien de grave, juste du stress), ce qui ne contribue pas à ma tranquillité d'esprit. Ah si, une petite bonne nouvelle : j'arrive de nouveau à lire. Ces derniers mois, j'avais énormément de mal à me concentrer sur mes lectures ; là, j'ai ouvert un des ebooks de bit-lit qui traînaient dans ma liseuse, et ça passe bien (notamment parce que contrairement à m

NaNo, sur l'eau (11)

Image
Ca a été difficile, depuis la dernière fois : malgré le beau temps (25° ! 😱), ce n'est toujours pas la grande forme pour moi (et le chat insomniaque n'aide pas). J'ai quand même atteint mes quotas hebdomadaires et mensuel de mars, mais comme mes Trois Bâtards ne progressent pas très vite, je me demandais ce que j'allais bien pouvoir vous raconter, cette semaine. Mais heureusement, on est maintenant en avril, c'est donc le Camp NaNo et ça me fait un sujet de conversation* 😛   La bannière de cette année.   Donc voilà, comme tous les ans depuis 2014, je participe. Et comme d'habitude, j'ai un petit objectif de 10.000 mots, parce que par les temps qui courent, vaut mieux pas se forcer. A part ça, le writever de mars est terminé, vous pouvez consulter le mien ici . Evidemment, je continue en avril et, quand j'y pense, je complète ceux que j'ai "ratés" (décembre-janvier-février). Voilà voilà, souhaitez-moi bonne chance, j'en aurai besoin *

Sois un homme !

Image
Je parlais, en début d'année, de la question des Trigger Warning . Récemment, le webzine ActuaLitté, a offert deux tribunes (une sur les TW, l'autre qui mélange appropriation culturelle et sentitivity readers) à un éditeur nommé Stephen Carrière*. Et franchement, ils auraient pu s'abstenir.** Les deux s'inquiètent de la censure, de la liberté d'expression, la "cancel culture", la bien-pensance... Peut-être que je me trompe en supposant que M. Carrière est un homme blanc cis hétérosexuel, mais franchement, ce qu'il dit sonne très fort comme le "ouinouin on peut plus rien dire" qu'on trouve dans la bouche d'iceux dès qu'on commence à leur reprocher des comportements problématiques. Je comprends par contre (cf mon article sur les TW) certaines inquiétudes : les normes sociales changent, on se soucie davantage de l'opinion et du bien-être des minorités, et ça a pour conséquence de nouveaux protocoles, peut-être pas encore assez af

Trois Bâtards : Avancement (10)

Image
Pas grand-chose à dire, cette semaine : la forme et la santé ne sont pas au rendez-vous, mais si la machine a ralenti, elle tourne encore, donc on ne va pas s'en plaindre.   Ⓒ Caterina Rien de très passionnant à raconter, donc, sinon que mes Bâtards sont ressortis des égouts de Port-Gris sans mettre la main sur le nécromant qu'ils cherchaient, ça serait trop simple 😈  A part ça, j'ai quand même trouvé l'énergie de reprendre le #writever*, et même de compléter un peu ceux des mois que j'avais "ratés". A la semaine prochaine pour des infos plus intéressantes... j'espère** 🤞     * : écrire chaque jour une micronouvelle de la taille d'un tweet à partir d'une liste de mots. ** : ouais, on ne peut pas trouver des sujets passionnants toutes les semaines, non plus 😳