Articles

Petit intermède

Image
C'est parti d'un délire à la con sur Twitter, entre Ophélie Bruneau, Olivier Gechter, Alex Nikolavitch et moi. Je leur ai proposé de rédiger ça, ils ne l'ont pas fait, je me suis dévouée.
Oyez donc, messires et gentes dames, l'histoire du Chasseur !
(Je précise qu'il ne s'agit aucunement de publicité déguisée, ça s'est fait comme ça et c'est tout).


Le Chasseur fit signe à sa troupe de s'arrêter et se dressa, le nez au vent.
- Tu sens ce que je sens, Donald ?
- Fumet de feu de bois, acquiesça l'assistant. Un Whopper.
- Un Whopper ? Je croyais qu'ils étaient éteints.

Le Chasseur se retourna et contempla ses compagnons. Donald, l'ami de toujours, arborant fièrement son tartan rouge et jaune, tout comme Mac, son grand costaud de fils. La jeune Wendy, leur cousine, qui venait de rejoindre la troupe - et de poser la question. Et Vif, enfin, son apprenti, bientôt un Chasseur à part entière. - C'est ce qu'on croyait aussi, répondit ce dernier…

Rencontre avec Samantha Bailly

Le week-end dernier, Cocyclics a invité ses membres à rencontrer Samantha Bailly, autrice et égérie des droits des auteurs. C'était très intéressant, bien qu'un peu flippant : elle a des mots assez durs envers les maisons d'édition, et on se retrouve à se poser des questions sur nos propres contrats 😱 (je vous conseille de lire d'abord cet article du blog, qui traite des mêmes sujets et utilise un vocabulaire que je ne redéfinirai pas forcément ici). 
J'espère ne pas dire de bêtises dans cette retranscription 😳 n'hésitez pas à me le signaler en commentaire si vous en voyez. Les phrases en italiques sont des citations, les remarques entre [] sont de moi. Et pardon d'avance pour le côté décousu.
*
Il existe une législation en ce qui concerne les agents artistiques, et ils ne peuvent pas prélever plus de 10% de ce que gagnent les artistes qu'ils représentent. Sauf que les agents littéraires ne sont pas considérés comme des agents artistiques 😈
Le t…

Symbiotes : Avancement (5)

Si j'ai un peu traîné pour ce premier article de l'année, c'est beaucoup parce que je cherchais quelque chose d'intéressant à dire (et aussi parce que j'ai été un peu lente à reprendre ma routine d'écriture 😳).
Bref, je me suis remise sur Symbiotes et je le rouvrirai en tant que Challenge sur Cocyclics dès le week-end prochain*, avec l'objectif de réellement le finir avant la fin de l'année.**
Je note quand même que mon subconscient me trolle quant à la réécriture (je préférerais la finalisation 😩) du Journal d'Anya, mais je ne me laisse pas trop influencer et je me contente de garder ça dans un coin de mon cerveau.
Pour revenir au sujet principal : Symbiotes pèse actuellement dans les 30.000 mots, soit pas loin de 200.000 signes espaces comprises. En termes de proportions, je vais dire que je n'en suis pas encore à la moitié. Deux cinquièmes ? En tout cas, ça ne sera sûrement pas un pavé comme Ceux qui vivent du sang versé 🤞
Et sur ce, je m…

Ca fait un lustre...

Image
Parce qu'en effet, si j'en crois Wikipédia, la durée d'un lustre est de cinq ans.



Bref, tout ça pour dire que c'est l'heure du bilan annuel !
2019 n'a pas été une mauvaise année pour moi, surtout qu'elle a vu la publication (anticipée, puisqu'initialement prévu au printemps 2020) de Ceux qui vivent du sang versé.
Ce qui donne : La publication effective de Ceux qui vivent du sang versé 😎Une soixantaine d'articles de blog 😎Blog qui a bénéficié d'un nouveau look, d'ailleurs (même si j'ai gardé ma charte graphique rouge et noire 😛)Des objectifs WriYe largement dépassés (plus de 92.000 mots écrits cette année !). J'admets que la régularité n'a pas toujours été au rendez-vous, mais je ne suis pas mécontente du résultat 😎J'ai validé mon camp NaNo d'avril, ainsi que celui de juillet. Et j'ai aussi validé mon objectif personnel (10.000 mots, toujours), pour le NaNo de novembre 🏆Du coup, une bonne progression sur Symbiotes

Bilan du WriYe 2019

Image
Comme l'an dernier, mon WriYe a été un succès !
Bon, le mois n'est pas encore fini, mais avec les fêtes, mon rythme va forcément ralentir, alors...
Donc voilà : j'avais un objectif de 220 mots par jour et de 80.000 mots sur l'année ; mon résultat actuel est de plus de 92.000 mots 🏆 même si ma régularité a été un peu, heu, irrégulière, sur l'ensemble de l'année.



Je n'ai pas de "beau" graphique à vous montrer cette fois, vu qu'avec la refonte du site du NaNo, j'ai arrêté d'utiliser leur interface - trop de bugs.* Comme tous les ans, on voit bien les "pics d'activité" au moment des NaNos, en avril, juillet et novembre. En outre, à la louche, ça me fait une moyenne mensuelle d'environ 8.000 mots, ce que je trouve encourageant. On voit bien aussi les gros "pics de découragement" en mai et en septembre 😅
J'admets que si je regarde le détail, j'ai beaucoup de mois "rouges" où j'ai fait mon …

Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres 2019

Image
Comme tous les ans ou presque, je suis allée au salon de Sèvres (et toujours en visiteuse, même si j'espère un jour y exposer 🤞).




J'admets que pour une fois, j'ai trouvé l'ambiance un peu tendue, moins sympa que les années précédentes. Peut-être parce que j'étais moi-même un peu KO, ou parce qu'il y avais moins d'auteurs que je connaissais, cette année, ou peut-être aussi parce qu'aux dernières Utopiales, au début du mois, il y a eu une grosse polémique au sujet de stands animés par l'Armée (!).*



Bref, pour une fois, je n'ai pas fait la fermeture.
Côté achats, je n'avais rien de prévu, mais je suis repartie avec l'antho SOS Terre et Mer, Résolution de Li-Cam, Les Veilleurs de Glargh de John "Pen of Chaos" Lang et Les Seigneurs de Bohen d'Estelle Faye.
Et j'ai quand même pris quelques photos, même si j'ai pas forcément été très douée dessus 😳 (et bien sûr, des grenouilles se "cachent" sur ces images 😉).












NaNo, sur l'eau (6)

Image
Ca a ses avantages et ses inconvénients, mais le fait est que ces temps-ci, j'écris mes articles en avance, des semaines avant de les publier. Bref, à l'heure où vous lisez ces lignes, j'ai terminé mon NaNoWriMo depuis quelques jours.

Cette année, le site de l'évènement a été mis à jour et, honnêtement, c'est pas encore au point, ce qui est parfois frustrant. Heureusement que j'ai à côté mon fichier de progression du WriYe ! Les nouvelles modifications ont l'air sympa, pour ce que j'en vois, mais je pense que les gestionnaires du site ont fait une grosse erreur en le "basculant" tout de suite, ils auraient mieux fait d'attendre le Camp d'avril prochain.
Comme d'habitude, je joue les NaNoRebelles, en me fixant un objectif personnel de 10.000 mots. Je me suis focalisée principalement sur mes Symbiotes ; j'avais espéré un passage sur le Journal d'Anya, mais j'attends encore l'éclair de génie quand à la façon d'occ…