Articles

Affichage des articles du décembre, 2015

Un an, déjà...

Image
Nous sommes le vingt-six décembre deux mille quinze, et ce blog fête son premier anniversaire.

C'est donc l'heure de dresser le bilan.*
Cette année, j'ai : Ouvert ce blog (ben oui, ça compte).Réussi à écrire à peu près un article par semaine** sur ledit blog (et même plus, vu que j'en suis à plus de soixante-dix).Fait le Speed-Dating des Imaginales et envoyé Ceux qui vivent du sang versé aux éditeurs (et reçu deux refus, la prochaine réponse n'arrivera pas avant mars, en principe).Ecrit trois nouvelles, plus une quatrième en attente de conclusion, sans parler de textes plus anciens sur lesquels j'ai continué à travailler (presque tout dans le Darksideverse).Réussi enfin à placer une nouvelle ("Demain sera un autre jour"), chez les Artistes Fous Associés !***Avancé tant bien que mal sur le Journal d'Anya.Eté**** à plusieurs salons : Montrouge, les Imaginales et Sèvres.
Et je ne parle là que de ce qui concerne l'écriture (parce que lire / faire…

Un peu de lecture... (2)

Image
J'ai quand même un peu avancé sur le Journal d'Anya, cette semaine, mais j'étais pas en forme (je ne le suis toujours pas) et du coup, j'avais pas grand-chose d'intéressant à dire.*
Au cas où vous n'auriez pas suivi**, j'ai pas trop le moral, ces jours-ci. Du coup, j'ai sorti l'artillerie lourde : du chocolat (noir amer mais pas trop***) et une relecture (voire une rererelecture) de mes bouquins préférés.
Au programme :  La Saga Vorkosigan
Comme le suggère l'image ci-dessus, c'est du space-opéra. Ca raconte essentiellement les aventures de Miles Vorkosigan, né petit et aux os fragiles sur une planète militariste qui a la phobie des "mutants"****. Heureusement, Miles est 1) le fils du régent de l'empire en question 2) très intelligent 3) doté d'un sens de l'humour qui, bien que grinçant, donne tout son sel à la série. Au fil des tomes, on voit d'abord la rencontre de ses parents, sa naissance, comment il devient ami…

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (3)

Ca va pas encore très fort, cette semaine : si je crains un peu moins les attaques terroristes, je ne suis toujours pas rassurée quant aux couacs de l'état d'urgence... Moi qui déteste être dans la norme*, je n'ai pas envie de vivre (même temporairement) dans un monde où "anormal" = "illégal". Les dystopies, c'est pour les romans, merci. Comme dirait l'autre** "1984 n'était pas censé être un manuel"...
A part ça, j'ai reçu un nouveau refus pour CQVDSV, et même pas détaillé, celui-là. J'ai quand même demandé si c'était possible de savoir pourquoi (on sait jamais), mais ça me déprime. Comment être fier de son "oeuvre" quand les professionnels de l'édition ne partagent pas cet avis ?*** Bon, tout le monde n'a pas répondu, j'ai encore des chances, hein, mais je commence à le sentir mal. Ok, depuis que je me suis mise sérieusement à l'écriture, j'ai réussi à "placer" deux nouvelles, c…