Articles

Affichage des articles du mars, 2018

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (32)

Curieusement, j'ai beau me tenir à peu près à mes 200 mots par jour, j'ai l'impression de ne pas avancer très vite 😯 Bon, il y a aussi le fait que ce premier trimestre a contenu plus d'imprévus que je ne l'imaginais*, entre les vacances (où j'écris rarement), les maladies (où je suis pas en état) et les périodes de formations pro (où j'ai pas le temps). Mon bilan du trimestre, à quelques jours de l'échéance, est d'environ 16.700 mots sur les 18.750 prévus, ce qui ne fait "que" 2.000 mots de retard, ce que je décide de considérer comme une victoire.
Par ailleurs, je compte sur le Camp NaNo d'avril pour bien gonfler mon score du deuxième trimestre, même si je ne me suis fixée que l'objectif (raisonnable) de 7.000 mots, soit un peu plus de 230 par jour. J'apprécie aussi de voir que malgré cette %$#@§ de changement d'heure qui me met sur les rotules, j'arrive à trouver le courage de coucher sur le clavier mon quota quoti…

Icewind Dale (Enhanced Edition)

Image
Après Baldur's Gate I et II, je me suis donc attaquée à Icewind Dale, une autre aventure du même style (même univers, mêmes développeurs). Encore une fois, la balance penche du côté positif, mais ce n'est pas non plus franc et massif...
Esthétiquement, rien à redire : le modèle est le même que dans les deux BG : de beaux décors en 3D isométrique. Au niveau des fonctionnalités, par contre, j'ai eu l'impression d'un retour en arrière* : moins d'options dans le jeu (impossible de redéfinir les touches de déplacement de la carte, impossible de rendre permanent l'affichage des objets interactifs, "pathing"** bien moins efficace que dans BG...). J'ai eu sinon l'impression que certains des défauts que je reprochais aux deux BG (gestion de l'inventaire et difficulté) étaient moins présents ici, mais c'est peut être parce que je me suis habituée, à force 😁
L'histoire, elle, est assez classique : nous sommes une bande d'aventuriers…

Baldur's Gate II (Enhanced Edition)

Image
Comme promis...


Baldur's Gate II commence peu de temps après la fin de Siege of Dragonspear (voir article sur le premier opus). On se retrouve littéralement à poil dans un donjon, après avoir été enlevé par le Grand Méchant de ce nouvel opus, qui veut faire des expériences sur nous, ainsi que sur le PNJ Imoen, qui se révèle être elle aussi une enfant de Bhaal*. On peut (c'est même conseillé), reprendre notre personnage de BG I, mais malheureusement, les PNJs que nous connaissions dans le I et retrouvons dans le II n'ont pas été conservés tels que nous les avions "montés", et certains (comme Imoen) ont changé de classe, ce qui peut nous compliquer la vie.
En effet, le gros souci de ce tome II, c'est, à mon avis, le manque de bons Voleurs (la seule classe capable de détecter et désamorcer les pièges, et de crocheter les serrures). On a le choix entre deux Voleuses-Mages qui n'ont pas un score énorme dans ces compétences (et ne peuvent pas les augmenter), un…

Petit récap

Je ne pouvais pas intituler ce post "avancement", puisque je n'ai pas trop avancé, depuis quinze jours 😇 Ceci dit, je ne suis pas non plus restée les bras croisés. J'ai fini Icewind Dale et son extension Heart of Winter (il faudrait que je fasse un article dessus, d'ailleurs, ainsi que pour Baldur's Gate II 😳), et surtout, j'ai fait un playtest de Kingdom Come: Deliverance, pour le compte de Fureur. 
J'admets qu'avec tout ça, j'ai pris du retard sur mes deux cents mots quotidiens 😳 mais je pense rattraper ça sans mal, surtout que je ferai le Camp NaNo d'avril.
Et à propos de projets futurs, je serai aux prochaines Imaginales, fin mai, bien que toujours du côté visiteur (un jour, un jour... 😁).
Et sur ces bonnes paroles, je retourne m'occuper d'Anya !