Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

mardi 15 mars 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (11)

... Et donc, Anya continue de découvrir le New York du XXVe siècle.

La bonne nouvelle, c'est que ça avance bien : si je ne me suis pas plantée dans mes calculs, j'ai écrit 25ksec depuis la semaine dernière, ce qui est une très bonne moyenne pour moi.

La mauvaise nouvelle, c'est, comme je le disais la semaine dernière, qu'il y a beaucoup d'info dump. Le personnage le reconnaît elle-même :
(...) la moindre question de ma part donne naissance à des dizaines d’autres. Est-ce que j’arriverai un jour à tout assimiler ?
Ca reste logique dans le contexte : elle a toujours vécu dans un contexte scientifique niveau "western", avec un peu de connaissances théoriques modernes. Et là, elle se retrouve dans une ville futuriste. En plus, il y a le fait que certains concepts auxquels elle est confrontée sont nouveaux pour elle mais pas pour le lecteur (exemple : un frigo. Elle en a entendu parler, mais c'est la première fois qu'elle en utilise un).

Quand je vois tout ce que je vais devoir revoir à la correction...

En-dehors de ça, je me rends compte que je n'ai pas fait assez attention à certains détails. J'ai oublié plusieurs fois qu'Anya possédait un sabre, et même un revolver. Ca n'a pas une grosse incidence dans la narration, mais c'est un truc qu'il faudra que je règle quand je serai en phase de correction*. Y'aura aussi des trucs à peaufiner, sur l'ambiance, en particulier. Il faut que j'arrive à faire ressentir toute la modernité de la New York du XXVe siècle, ainsi que le décalage avec les autres "Grandes Villes" que connaît Anya. Il faut aussi que je me penche un peu sur ce que peut être la vie d'un natif de NY et le niveau de la technologie quotidienne.

Enfin bon, l'important est que ça ne m'empêche pas de continuer...




* :  en même temps, c'est pas pour tout de suite. Contrairement à CQVDSV, je n'ai aucune urgence pour ce projet-là et je compte bien le faire reposer aussi longtemps que nécessaire.

6 commentaires:

  1. Sur ma trilogie actuelle, je me suis rendu compte que j'avais carrément oublié un personnage. Mais j'ai su rebondir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose qu'il n'était pas très important, alors ;)

      Supprimer
  2. Coucou Crazy ! Je découvre un peu ton blog depuis quelques temps, je me suis dit qu'il était temps de laisser une trace de mon passage ^^
    Bon courage pour ton projet ! C'est terrible parfois quand on se rend compte en cours d'écriture de tout ce qu'il y aura à revoir aux corrections. -_-' à une époque, j'avais l'habitude de systématiquement revenir en arrière pour corriger ce que j'avais repéré avant d'avancer l'écriture, jusqu'à ce que je réalise que de cette façon je n'avais aucune chance de terminer quoi que ce soit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi :)
      Pour ce qui est des erreurs "en cours de route", je ne les corrige immédiatement que si 1) elles sont vraiment mineures ou 2) elles sont si importantes que ça aura des conséquences sur la suite.
      Là, je suis dans un cas intermédiaire : mineur mais avec de petites répercussions, donc je me suis contentée de laisser des notes au fil du texte, du genre "ATTENTION détail à revoir" ^^

      Supprimer
  3. le tout, je crois, c'est d'avancer. je ne sais plus quelle auteure disait (une grenouille) que son 1er jet ressemblait à un squelette. Et je ressens tout à fait ça ! L'essentiel tient debout mais il reste beaucoup d'éléments avant que le tout devienne un corps à part entière ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me rappelle pas de l'expression, mais effectivement, elle me semble adaptée ^^
      Par contre, quand je vois la taille du squelette, je me dis que le bonhomme vivant va avoir la taille de Josh !

      Supprimer