Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

dimanche 3 janvier 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (4)

Derniers jours de vacances, et première note de l'année. 

Après avoir passé un quart d'heure à chercher une image "Bonne année 2016" pas trop pourrie, j'ai laissé tomber (j'ai été tentée d'en faire une moi-même, mais j'ai eu la flemme). Enfin bref :

Bonne année 2016 à tous !


Bon, ça, c'est fait.

A part ça, j'ai pu avancer un peu sur le Journal d'Anya pendant lesdites vacances. Plus précisément, j'ai enfin pu commencer à "raccrocher les wagons" entre la partie nouvelle (la visite d'Anya à la ferme des Ruscov) ce que j'avais écrit auparavant, à savoir son approche de la "zone verte" où elle va rencontrer Petit. Bon, ça implique un peu de réécriture (Anya n'est pas motivée par la recherche de Brute, dans cette version), mais j'ai la trame, l'essentiel ne change pas.

Et pour fêter ça, un extrait !* Anya a fait halte dans un relais de caravanes où on lui raconte qu'au nord, les zombies ont été pacifiés... 


— C’est une belle histoire, a conclu un des caravaniers, mais je ne vais pas risquer mes hommes et mes marchandises sur ce genre de contes de fées.
— Je ne sais pas, a fait un autre. Je ne vais jamais jusque Graceland, mais je longe souvent cette « zone verte » sur mon trajet vers New Huntsville, et depuis que j’ai mis des drapeaux verts sur mes voitures, je n’ai jamais plus vu de zombie dans ce coin-là. Bon, même avant, y’en avait pas souvent, le Prophète soit loué, mais tout de même…
— Moi, j’y vais de temps en temps, a commenté une troisième depuis une table voisine. Vert ou pas vert, je prends mes précautions. Mais c’est sûr que c’est plus calme depuis un bon moment, ouais. Enfin, ça ne m’a pas protégé des chiens sauvages, il y a cinq ans. On a perdu deux mules et un boeuf.
— On parle de zombies, là, pas de chiens, est alors intervenue Oska. Et vous n’êtes pas obligés de me croire, mais je les ai vus, moi. Il y a un peu plus de deux ans. J’étais partie en éclaireur à la recherche d’un convoi qui avait pris du retard. Ils étaient cinq, en train de massacrer une meute de chiens qui courait derrière les chariots.
— Coïncidence, a lâché le premier, toujours sceptique.
— Je ne crois pas. Tous les zombies avaient des rayures vertes sur le casque. Et les voyageurs – qui ne portaient pas de rubans ou de drapeaux verts, au passage – m’ont confirmé que les zombies s’en étaient pris aux chiens sans s’intéresser à eux.




* : ça faisait longtemps.

2 commentaires:

  1. Hiiiiiiiii ! Un extrait ! Vivement l'ouverture des challenges pour avoir d'autres nouvelles d'Anya et de Josh ;-)
    Mistigri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais je commencerai par republier les anciens ^^ (par contre, je pense consacrer le Challenge au Journal, ça me simplifiera les choses).

      Supprimer