Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

mercredi 22 avril 2015

CQVDSV : Avancement (15)

Bon, ben voilà, mon dossier pour le speed-dating est parti lundi soir, j'attends juste confirmation de mon inscription. 

Je n'ai donc plus qu'à me concentrer sur la fin de mes corrections (ce qui est beaucoup plus facile à dire qu'à faire). J'ai encore du mal avec le cheminement psychologique de Carmilla, parce qu'il y a une contrainte de temps qui implique des ellipses et, du coup, j'ai peur que certaines décisions paraissent brutales.

Enfin, on verra bien.

A part ça, j'ai plein d'idées de scènes à écrire pour "Darskide", mais je n'ai pas envie de me disperser : ça attendra que j'en aie terminé avec Paul et Carmilla. 

Un petit extrait, ça faisait longtemps :


À la lumière des phares – le seul éclairage dont il dispose, en dehors de l’éclat de la lune –, il distingue la masse d’un corps de ferme, un bâtiment à un étage, ainsi que la forme d’une autre construction, plus petite, sans doute une écurie ou un garage. Le terrain lui-même, assez vaste pour qu’il n’en perçoive pas les limites depuis sa position, est envahi par les herbes hautes.
— C’est la jungle, ici ! s’exclame sa maîtresse en se frayant un chemin vers l’entrée, tandis qu’il s’extrait, à son tour, de la Smart.
Elle déverrouille la porte – il constate sans surprise que malgré l’aspect fruste de l’endroit, la sécurité est au moins aussi bonne que dans son domicile pontoisien – et allume la lumière à l’intérieur. Par habitude, il s’avance pour inspecter les lieux avant qu’elle n’y pénètre davantage.
Le rez-de-chaussée consiste principalement en une vaste pièce, faisant à la fois office de salon, de salle à manger et de cuisine. À sa gauche, un escalier descend vers la cave. Sur la droite, une porte mène à un petit couloir, lequel donne sur deux chambres, une grande salle de bains pourvue d’une baignoire encastrée, et des toilettes qui n’ont sans doute jamais servi. Le tout est meublé dans un style rustique, jusqu’au poêle à bois qui doit assurer le rôle de four et de chauffage.

 Sinon, à des fins purement documentaires*, j'ai récemment revu les épisodes IV-V-VI de Star Wars. En version remasterisée, malheureusement (= celle avec des images de synthèse rajoutées) - j'aurais préféré celle d'origine**. Ca a un peu vieilli quand même, ça manque de femmes et de diversité ethnique, mais j'ai remarqué que les personnages de Leia et Lando Calrissian n'avaient rien à envier aux mâles et aux Blancs, respectivement. Ca fait plaisir à voir, surtout pour l'époque.




*: cf la semaine dernière

**: Han shot first, dammit!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire