Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

dimanche 1 février 2015

CQVDSV : Avancement (5)

Bon, j'ai pas beaucoup avancé cette semaine (cf ce que je disais jeudi), mais j'ai quand même fini le chapitre 28 (toujours dans la première partie), soit à peu près un tiers du bouzin.

Pour la peine, voici la partie qui m'a donnée tant de fil à retordre (P1, Ch26) :

Il doit malheureusement l’interrompre lorsqu’ils arrivent à proximité de Pontoise, afin qu’elle le guide jusqu’à son adresse exacte, dans les hauteurs de la ville. C’est une petite maison ancienne à deux étages, en pierre calcaire, coincée entre deux autres presque identiques. Il remarque immédiatement le système de sécurité et les caméras de surveillance, pourtant discrètes, qui protègent les accès. Un bon point, qui facilitera son travail.
(...)

En contraste avec l’architecture XIXe siècle de l’habitation, l’intérieur est résolument moderne : murs blancs, meubles bon marché brun chocolat, le tout assorti d’une touche de couleur qui varie d’une pièce à l’autre. Le rez-de-chaussée se compose d’un salon et d’une cuisine-salle à manger. Au fond à droite, une porte en bois à la serrure grossière doit mener à la cave – certainement là où son hôtesse passe la journée. Au premier étage, une salle de bains et un bureau encombré de cartons. Sous les toits, enfin, une chambre mansardée. Les seules fenêtres donnent sur la façade : un avantage en matière de défense mais un risque en cas d’évacuation forcée. Il s’adaptera.

 L’endroit lui rappelle un appartement-témoin ou un logement qui n’est habité que quelques mois par an – il y règne d’ailleurs une légère odeur de renfermé, sans parler de la température, qui ne dépasse pas les quinze degrés. L’unique touche personnelle est le portrait au fusain, dans l’entrée, d’un homme au visage sévère portant un blouson de cuir.

5 commentaires:

  1. Très sympa, cette description. Elle te permet en plus de faire passer des infos en douce à tes lecteurs...

    RépondreSupprimer
  2. Ah chouette ! Beau boulot ! Tu vois ;-) En restant concise, tu donnes les infos qui vont bien et la maison de Carmilla prend forme. Bravo !
    Par contre, "bouzin"... Ca mérite le fouet ! Non mais !
    M.

    RépondreSupprimer
  3. Je persiste malgré tout ^^
    M.

    RépondreSupprimer