Version mobile

Si ma charte graphique ne vous plaît pas, essayez avec la version mobile :)

lundi 8 février 2016

Fallout 4

J'en avais parlé, c'est donc fait : petit article sur Fallout 4, qui consume mes week-ends, en ce moment ^^



La fiche wiki (fr) du jeu est un peu incomplète, mais elle répondra peut-être à certaines de vos questions. Pour ma part, je vais essayer* d'aller à l'essentiel, mais c'est pas gagné, vu que le jeu fait partie d'une franchise mythique.

Pour les anglophobes, "Fallout" signifie "retombées", au sens "retombées radioactives". Le principe du jeu est toujours le même : en 2077, l'Amérique est entrée en guerre contre la Chine (et réciproquement), ce qui a causé des explosions nucléaires un peu partout. Votre personnage (à une exception près) était à l'abri dans une "Vault"** mais les circonstances ont fait qu'il va devoir en sortir et explorer le vaste monde post-apocalyptique (et, accessoirement, le sauver). 

Les premiers épisodes étaient en 3D isométrique ; depuis Fallout 3***, le jeu est en "mode FPS", avec une vue à la première personne (bien qu'on puisse aussi se mettre en caméra distante). Même si on passe une bonne partie du jeu à buter du streum, les interactions avec les PNJ sont très importantes, et le personnage est souvent obligé de choisir entre les diverses factions du Wasteland.

Un exemple de scène de combat (screen trouvé sur videogamer.com, j'ai pas les miens sous la main)

Pour ceux qui auront joué à Fallout 3 (ou Fallout: New Vegas), les changements graphiques sont minimes : même interface, quelques redesigns, mais globalement, c'est pareil. Au niveau de l'interface, par contre, plusieurs différences :
  • En matière d'armure, on a le choix entre des armures "une pièce" comme avant ou des armures "en kit" où on équipe séparément les bras, les jambes, le torse et la tête. 
  • Armes et armures sont, d'ailleurs, customisable.
  • Cf le screenshot ci-dessus, on peut enfiler par-dessus son armure une "Power Armor", sorte d'exosquelette blindé. Presque que des avantages, mais elles ont besoin de "carburant", les "Power Cores".
  • Je parlais de customisation : non seulement le jeu permet maintenant de l'artisanat, mais on peut carrément "jouer aux Sims" en aménageant des villages entiers. C'est d'ailleurs une des nouvelles missions du jeu : pacifier certains endroits, les rendre habitables en y construisant nourriture, eau, lits et défenses, et les protéger contre les monstres qui viennent les enquiquiner régulièrement.
  • Le système "SPECIAL" de gestion des attributs a été simplifié, dans le bon sens. Il n'y a plus de compétences, mais des "perks" dépendants des attributs, qui favorisent tel ou tel aspect du jeu (ex : si je préfère le combat au corps à corps, je vais prendre des perks qui augmentent mes dégâts quand je me bats de cette façon).

Ca, c'était les changements que je trouve positifs. J'en oublie certainement. Pour le négatif :
  • Y'a plus de karma. Avant, les actions du personnage avaient un impact "moral" : tuer des innocents, voler, etc rendait mauvais ; sauver des gens etc... rendait "bon" (sachant que toutes les missions du jeu n'étaient pas orientées "gentil" non plus). Là, le jeu vous pousse grandement à vous comporter en héros. La seule chose qui s'en rapproche un peu, c'est le regard du compagnon (un PNJ qui vous accompagne et vous épaule, y'en a une vingtaine au choix), dont la relation avec vous s'améliore ou se détériore selon ce qu'il vous voit faire.
  • Les dialogues sont réduits au minimum : non seulement ils sont limités à quatre options (quoiqu'il puisse y en avoir une des quatre qui pointe vers d'autres options), mais chaque option est résumée en quelques mots, ce qui est un peu réducteur... voire trompeur parce qu'il n'est pas toujours évident (à mon avis) d'être sûr que la réponse qu'on choisit correspond bien à ce qu'on veut voir notre perso dire.
Un exemple de dialogue ; idem, screen piqué sur le web.
  • C'est peut-être moi, mais j'ai l'impression qu'il y a un peu moins d'humour - ou qu'il est moins grinçant que dans les opus précédents. 

Sinon, globalement, le jeu est bon. L'essentiel est là, les nouveautés positives contrebalancent les négatives. Moins de bugs, aussi, peut-être (y'en a toujours, hein, mais je n'ai encore rien trouvé de bloquant). Et la jouabilité me paraît meilleure que dans les épisodes précédents. Je ne l'ai pas encore terminé**** (je suppose que je dois en être aux deux tiers), et je suis impatiente de voir ce que donneront les futurs add-ons et autres "spin-offs" (comme New Vegas), en espérant que ceux-ci corrigeront les défauts du jeu (ou du moins ce qui m'apparaît comme tels).

PS : Je préfère préciser : le jeu est très gourmand en ressources graphiques. Il tourne très bien avec mes "que" 6 Go de RAM, mais j'ai dû changer de carte vidéo pour pouvoir le faire tourner. A réserver à un bon PC, donc.*****

*edit 09/02/16* : Et j'ai oublié de préciser que, si la BO reprend des titres déjà entendus dans F3, elle reste quand même super chouette. Y'a même un inédit, "Goodneighbor", chanté par Linda "Wonder Woman" Carter (qui est la voix de l’interprète au sein du jeu, Magnolia).





* : on y croit !

** : désolé, je joue en VO. Je crois que la trad française est "Abri".

*** : si je dis pas de bêtises, il y a six jeux Fallout, mais le dernier est bien le 4...

**** : si l'on peut dire, puisque certaines quêtes secondaires sont répétables ad vitam.

***** : j'aime pas les consoles.

mardi 2 février 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (8)

Je suis en train de me dire qu'il faudrait sans doute que je renomme une partie des articles tagués "Darkside" vu que le projet est vaste et compte plusieurs époques... C'est fait ! Les articles traitant principalement du Journal d'Anya ont été renommés en "Darkside : Le Journal d'Anya" (les autres sont restés "Darkside" tout court), et la numérotation a été modifiée en conséquence*.

A part ça, y'a une bonne et une... autre nouvelle : 
La bonne nouvelle, c'est que j'ai presque terminé de journaliser le Journal d'Anya, je vais enfin pouvoir passer à l'écriture de la suite de l'histoire.
L'autre nouvelle (je ne peux pas la qualifier de mauvaise, mais pas de bonne non plus), c'est que j'ai eu une idée "géniale" : un journal intime, c'est bien, mais un journal intime adressé à quelqu'un, c'est mieux***. Et donc, j'ai pensé que ledit journal aurait une dimension supplémentaire si Anya l'adressait à quelqu'un, en l'occurrence son amie Tabitha, que j'ai évoquée au début de l'histoire.****

On pourrait croire que c'est une bonne nouvelle, vu que c'est censé améliorer mon texte. Sauf que ça implique une nouvelle révision des quelques 200ksec déjà écrits, au lieu d'avancer sur l'histoire... Je suis donc déchirée entre trois options : 
  1. reprendre le Journal depuis le début en mode "Chère Tabitha"***** (et donc, ne pas avancer avant d'avoir fini cette seconde réécriture).
  2. terminer toute mon histoire et ensuite, toute reprendre (et donc risquer l'impression d'"écrire pour rien, puisque ça sera réécrit").
  3. passer tout de suite en mode "Chère Tabitha" pour écrire la suite (et donc prendre le risque d'un contenu hétérogène, voire d'incohérences/redites quand je reprendrai le début pour le mettre en mode "CT").
Dur dur...




* : par contre, l'url des articles n'a pas changé, ce qui est pratique vis-à-vis des vieux messages, mais ça me fait bizarre de voir des titres différents des url.**

** : on est maniaque ou on ne l'est pas ^^

*** : enfin, ce n'est que mon avis, hein ;)

**** : et que je viens de rajouter à la liste des personnages de l'époque en question.

***** : ce qui ne veut pas dire que chaque entrée de journal commencera par ces mots, hein. Anya a 24 ans, pas 14 ^^

jeudi 28 janvier 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (7)

Pas grand-chose à dire, cette semaine, sinon que j'avance toujours dans le Journal d'Anya. J'avais une idée de trucs à dire sur les héroïnes moches (aucun rapport avec le projet en cours, quoique j'aie tendance à ne pas décrire mes personnages comme beaux*), mais j'ai perdu le fil. Ca reviendra sans doute, surtout que je vais aller voir Deadpool dans quinze jours** ^^

En attendant, un petit extrait, et même un extrait sur Petit :P

J’étais montée d’une dizaine de mètres quand j’ai réalisé qu’on m’observait. À quelques pas de moi, aussi immobile qu’une statue, un zombie accroupi dans une niche de pierre était en train de me dévisager. Nous sommes restés face à face une bonne dizaine de secondes. Il avait l’air jeune et chétif, sans doute pas plus haut que mon épaule s’il s’était tenu debout. Son casque, un peu cabossé, comme souvent, était percé d’un trou – un impact de balle ? – sur l’arrière gauche. Ses capteurs oculaires étaient jaunes, et une unique rayure verte partait d’au-dessus de celui de droite en direction de la nuque. À l’instar de la plupart de ses congénères, il était pieds nus, parsemé de cicatrices, et ne portait qu’un pagne à la couleur indéfinissable, malgré la température plutôt fraîche.

J’ai rompu le silence d’un « bonjour » un peu moins assuré que je l’aurais voulu. Aussitôt, il a bondi au bas de son perchoir et détalé en direction du sommet en glapissant trois syllabes en boucle. J’ai mis quelques instants à comprendre : « la déesse, la déesse, la déesse ». Autant pour une arrivée discrète… J’ai constaté avec une certaine inquiétude qu’il courait de la même façon qu’un zombie « sauvage » : presque à quatre pattes, un peu comme les chimpanzés dans les vids que je regardais enfant. Je me suis rassurée de mon mieux, supposant que les Servants plus gradés étaient sûrement plus… civilisés.




* : à part Joshua, parce que c'est vrai et que ça le fait chier.

** : et question héros moche, c'est un bon exemple.

jeudi 21 janvier 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (6)

Je traîne un peu les pieds pour le blog, cette semaine, alors que j'avance à pas de géant dans le Journal d'Anya. Je suppose que ma  fatigue Fallout-induced* n'y est pas étrangère.

Néanmoins, donc, ça avance. Il faut dire que maintenant que je suis en train de remanier du texte déjà écrit, ça va beauuucoup plus vite. En gros, j'ai surtout à changer le temps des incises. Y'a pas que ça, hein, je reformule un peu, je rajoute des paragraphes de contexte, je remanie un peu...

Mais c'est surtout du recopiage** ^^

Par contre, j'ai toujours en suspens la question du vocabulaire***, et je me prends à extirper du texte tout ce qui peut ressembler à une tournure élaborée ou à un vocabulaire soutenu.

A part ça, je ne sais plus si j'en ai parlé quand j'évoquais les corrections de CQVDSV****, mais je prends un vrai plaisir à relire mes scènes et à retrouver mes personnages. Sans doute parce que les scènes en question ont certains éléments comiques indéniables (Brute est très doué en la matière, et Petit encore davantage). J'imagine que ça me fera le même effet quand je me lancerai dans la troisième vague de corrections de CQVDSV (que j'aie ou non une réponse positive des éditeurs chez qui il attend, il faudra que je le recorrige, de toute façon...).

Et sur ce, j'y retourne, Anya va bientôt rencontrer Petit... ^^




* : je ne suis même pas foutue de trouver une tournure équivalente en VF :(

** : ce qui explique pourquoi ça avance aussi vite :p


**** : et j'ai la flemme de vérifier.

lundi 11 janvier 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (5)

Pas de nouvelles la semaine dernière, ma carte réseau ayant fait une crise de jalousie suite à l'installation d'une nouvelle carte graphique pour pouvoir jouer à Fallout 4*. Faudra sans doute que je fasse un post dessus, mais j'ai pas encore assez progressé dans l'histoire pour que ce soit intéressant. Et puis c'est du post-apo, ça ne peut que me donner des idées pour mon projet en cours... ^^

Et donc, j'ai quand même avancé un peu sur le Journal d'Anya : les wagons sont enfin raccrochés, Anya va bientôt découvrir Graceland et les Servants de la Déesse. Bon, faut pas se leurrer, y'aura quand même de la réécriture à faire, vu que la narration est maintenant journalisée. Mais ça reste surtout de la reformulation. Et j'en ai profité hier pour rouvrir un Challenge** sur Cocyclics à ce sujet.

Y'a aussi un truc sur lequel je réfléchis (mais je me retiens de m'y mettre avant d'avoir mis un point final à l'histoire), c'est une future réécriture en modifiant le niveau de langage. Anya est censée avoir une bonne éducation... pour quelqu'un qui vient d'un petit village paumé. J'aimerais que ça "s'entende" dans sa façon d'écrire ; le souci, c'est que ça va appauvrir son vocabulaire et donc alourdir les phrases. Mais j'ai le temps d'y réfléchir, d'ici que je termine. Faudra aussi que me renseigne davantage sur le climat et que j'insère plus de descriptions, je pense. Là encore, je vais choisir l'option "facile" de terminer le bousin avant de tout traficoter. 

Et sur ce, j'y retourne !

*edit 13/01/16* : J'ai fait une petite màj de la liste des personnages (pour la partie post-apo). Je complèterai au fur et à mesure de l'avancement :)




* : aucun rapport direct entre mon absence et ledit jeu vidéo, donc ^^

** : un fil de forum pour discuter de l'avancement du texte et se faire motiver à le terminer - si possible - dans l'année :)

dimanche 3 janvier 2016

Darkside : Le Journal d'Anya : Avancement (4)

Derniers jours de vacances, et première note de l'année. 

Après avoir passé un quart d'heure à chercher une image "Bonne année 2016" pas trop pourrie, j'ai laissé tomber (j'ai été tentée d'en faire une moi-même, mais j'ai eu la flemme). Enfin bref :

Bonne année 2016 à tous !


Bon, ça, c'est fait.

A part ça, j'ai pu avancer un peu sur le Journal d'Anya pendant lesdites vacances. Plus précisément, j'ai enfin pu commencer à "raccrocher les wagons" entre la partie nouvelle (la visite d'Anya à la ferme des Ruscov) ce que j'avais écrit auparavant, à savoir son approche de la "zone verte" où elle va rencontrer Petit. Bon, ça implique un peu de réécriture (Anya n'est pas motivée par la recherche de Brute, dans cette version), mais j'ai la trame, l'essentiel ne change pas.

Et pour fêter ça, un extrait !* Anya a fait halte dans un relais de caravanes où on lui raconte qu'au nord, les zombies ont été pacifiés... 


— C’est une belle histoire, a conclu un des caravaniers, mais je ne vais pas risquer mes hommes et mes marchandises sur ce genre de contes de fées.
— Je ne sais pas, a fait un autre. Je ne vais jamais jusque Graceland, mais je longe souvent cette « zone verte » sur mon trajet vers New Huntsville, et depuis que j’ai mis des drapeaux verts sur mes voitures, je n’ai jamais plus vu de zombie dans ce coin-là. Bon, même avant, y’en avait pas souvent, le Prophète soit loué, mais tout de même…
— Moi, j’y vais de temps en temps, a commenté une troisième depuis une table voisine. Vert ou pas vert, je prends mes précautions. Mais c’est sûr que c’est plus calme depuis un bon moment, ouais. Enfin, ça ne m’a pas protégé des chiens sauvages, il y a cinq ans. On a perdu deux mules et un boeuf.
— On parle de zombies, là, pas de chiens, est alors intervenue Oska. Et vous n’êtes pas obligés de me croire, mais je les ai vus, moi. Il y a un peu plus de deux ans. J’étais partie en éclaireur à la recherche d’un convoi qui avait pris du retard. Ils étaient cinq, en train de massacrer une meute de chiens qui courait derrière les chariots.
— Coïncidence, a lâché le premier, toujours sceptique.
— Je ne crois pas. Tous les zombies avaient des rayures vertes sur le casque. Et les voyageurs – qui ne portaient pas de rubans ou de drapeaux verts, au passage – m’ont confirmé que les zombies s’en étaient pris aux chiens sans s’intéresser à eux.




* : ça faisait longtemps.

samedi 26 décembre 2015

Un an, déjà...

Nous sommes le vingt-six décembre deux mille quinze, et ce blog fête son premier anniversaire.

Ouais, j'ai pas trouvé mieux, j'ai pas la source et ça jure avec ma charte graphique :(

C'est donc l'heure de dresser le bilan.*

Cette année, j'ai :
  • Ouvert ce blog (ben oui, ça compte).
  • Réussi à écrire à peu près un article par semaine** sur ledit blog (et même plus, vu que j'en suis à plus de soixante-dix).
  • Fait le Speed-Dating des Imaginales et envoyé "Ceux qui vivent du sang versé" aux éditeurs (et reçu deux refus, la prochaine réponse n'arrivera pas avant mars, en principe).
  • Ecrit trois nouvelles, plus une quatrième en attente de conclusion, sans parler de textes plus anciens sur lesquels j'ai continué à travailler (presque tout dans le Darksideverse).
  • Réussi enfin à placer une nouvelle ("Demain sera un autre jour"), chez les Artistes Fous Associés !***
  • Avancé tant bien que mal sur le Journal d'Anya.
  • Eté**** à plusieurs salons : Montrouge, les Imaginales et Sèvres.

Et je ne parle là que de ce qui concerne l'écriture (parce que lire / faire du jeu de rôle / jouer à des jeux vidéo, ben ça n'est pas un exploit en soi ^^). 

Si je compare aux résolutions prises l'an dernier, c'est pas trop mal.*****

Et donc, pour l'an prochain (tant que j'y pense), on va plus ou moins prendre les mêmes et recommencer : 
  • Faire publier CQVDSV.
  • Ecrire des nouvelles, que ce soit dans le Darksideverse ou non. Et les faire publier, si possible.
  • Commencer quand même la suite de CQVDSV, même si je n'ai pas encore beaucoup de contenu pour :(
  • Essayer de finir le Journal d'Anya.
  • Faire un peu plus de bêtas sur Cocyclics (une par mois, ça serait déjà bien). 
  • Essayer de perdre du poids.****** Voire d'être plus sportive.
  • Tester de me fixer des plages d'écriture quotidienne (il paraît que ça marche).

On verra si j'y arrive.

En attendant, bonnes fêtes de fin d'année à tous ! 





* : en tout cas, j'ai plein de copains z'et copines bloggeurs qui le font, et ça me paraît une bonne idée. Et en plus, le bilan de fin d'année coïncide avec l'anniv du blog ^^

** :  Bien que ce mois-ci, j'aie un peu fait chuter la moyenne :/

*** : j'en dirai plus quand ce sera effectif, ce qui implique encore quelques mois de patience ;) 

**** : je sais, on dit "je suis allée", mais sinon ça ne collait pas avec la formule ;) 

***** : sauf que j'ai pas perdu un gramme (au contraire) et que j'ai certainement pas atteint les douze bêtas dans l'année. 

****** : on peut rêver.